La cigarette électronique incite-t-elle les jeunes à fumer du vrai tabac ?

Dans la plupart des grand pays, des études sont menées pour cerner les effets des cigarettes électroniques. C’est un phénomène mondial. Mais les e-cigarettes font-elles du tabac ? Et plus spécialement dans la vie quotidienne des jeunes, par la vulgarisation de ces produits, est-ce qu’on incite les jeunes finalement à fumer ?

La cigarette électronique est-elle dangereuse ?

Il faudrait se focaliser sur les effets de la cigarette électronique sur le corps et sur l’esprit avant d’en tirer des conclusions. Si vous vous penchez sur ses bienfaits, il faut croire qu’elle en a. Pour un fumeur quel qu’il soit, gros, moyen ou occasionnel, elle n’est pas du tout nocive et encore moins cancérogène, contrairement à la cigarette traditionnelle source de divers maux. Vapoter ne risque pas d’exposer en danger son entourage. La présence de fumeur passif est de ce fait écartée. Si la personne désire arrêter de fumer, passer à la cigarette électronique est une solution. Il faut tout simplement arriver à contrôler et à baisser quotidiennement sa dose de nicotine. Mais en plus de tout cela, l’e-liquide qu’elle contienne est vendue sous de multiples saveurs et parfums. Chaque vapoteur même le plus exigeant trouvera forcément son bonheur. Par contre, si vous vous penchez sur ses effets sur un non fumeur qui essaie le produit, il peut être dangereux. La nicotine est célèbre pour ses effets de dépendance. Toutefois, tout dépend du dosage. Une quantité élevée de nicotine peut facilement mettre en état de dépendance.

En quoi est-ce un danger pour les jeunes ?

Comme cité ci-dessus, les cigarettes électroniques semblent ne pas être dangereuses pour la santé. Au regard de ses constituants, le propylène glycol, la glycérine végétale, l’eau, l’alcool et les arômes ne produisent pas les mêmes conséquences que le tabac et le goudron sur toute la voie respiratoire, de la gorge aux poumons. Il faudrait baser l’analyse sur la nicotine elle-même pour dire si son utilisation est alarmante ou pas du côté de l’organisme et par extension, de l’environnement. À la minute où une personne inhale de la nicotine, en quelques secondes, le produit arrive au cerveau sans être purifié ou filtré par le corps. Comme pour le tabac, chaque bouffée d’inhalation exerce un effet de satisfaction et de récompense pour le cerveau. Et là, la nicotine prend toute sa place. Le cercle vicieux de dépendance s’installe progressivement. L’inhalation devient du plaisir, et son absence devient une torture pour l’intéressée. Ces signes sont inquiétants surtout pour les jeunes. Ils chercheront des moyens pour assouvir leur désir qui peuvent être de plus en plus fort. Ils peuvent donc basculer vers le tabac ou d’autres substances procurant le même état qu’ils recherchent.

Effets des cigarettes électroniques chez les jeunes

Pour être dépendant à la nicotine, on n’a pas besoin d’être adulte ou jeune. Par l’utilisation des cigarettes électroniques avec nicotine, la dépendance peut être invitée pour plus tard habiter chez vous. Or, les e-cigarettes sont devenues à la mode. Et comme une législation sur leur utilisation n’est pas promulguée, vapoter peut les conduire à fumer du tabac. Vapoter c’est synonyme de fun. Vapoter c’est la dernière mode qu’il faut absolument appliquer. Comme ils ne sont pas informés sur le risque de dépendance, ou encore sur le dosage de nicotine dans ces produits, ils sont exposés aux dangers sans le savoir. Ils s’appuieront seulement sur leurs expériences pour inciter d’autres à se lancer dans l’aventure en toute ignorance. S’ils apprécient le hit, il peuvent devenir de plus en plus addictifs à la nicotine, puisque dans la majorité des cas, c’est le taux de nicotine supérieur dans l’e-liquide qui provoque une sensation de hit intense.