La e-clope peut-elle donner envie de fumer du cannabis ?

L’e-cigarette est devenue le phénomène tendancieux du moment. Des études autour de la question ont été entreprises. Peut-on dire que la cigarette électronique donnerait envie de fumer du cannabis ? Il faudrait d’abord étudier l’e-cigarette, avant de s’affirmer sur cela. Quel est le lien entre cannabis et e-clope ?

L’e-cigarette représente-t-elle des risques pour la santé ?

Quand on parle de cigarette classique, ses composants représentent des risques pour la santé. Le goudron, l’ammoniaque, le plomb sont de vrais facteurs de maladie, d’ailleurs, l’emballage devrait stipuler cela. Et cesdits produits nocifs pour la santé ne se retrouvent pas dans les cigarettes électroniques. De ce fait, l’e-clope n’est pas nocif pour l’organisme. Cependant, il faudrait voir la substance phare des e-cigarettes, c’est la nicotine. C’est elle qui joue à double tranchant. D’un côté, le fait de pouvoir doser la nicotine dans les e-liquides, un fumeur peut arriver à arrêter de fumer. De l’autre côté, un non-fumeur qui essaie le produit peut se trouver en état de dépendance. Toutefois, force est de constater qu’un certain nombre d’autres risques potentiels liés à l’utilisation de la cigarette électronique dans le domaine de la santé ont été identifiés au cours des dernières années. L’un d’eux souligne que l’exposition au propylène glycol peut causer une irritation oculaire, tandis que l’inhalation prolongée ou répétée peut affecter le système nerveux central.

Cannabis et e-clope

Tout le monde a pu constater qu’il est possible d’utiliser un produit issu de la transformation du cannabis dans l’e-liquide. D’ailleurs, ce genre de cigarette électronique peut se trouver sur le marché. Que faut-il en tirer ? Comme il est possible de vapoter du cannabis, même si c’est en produit dérivé comme le cannabidiol. Comme il n’y a pas d’encadrement dans la vente des e-liquides, les fabricants n’ont aucune limite. Tout le monde connait les mille et une saveurs des e-liquide, il ne faut pas exclure le CBD. Le cannabis est interdit, crêté, mais peut-on dire que les cigarettes électroniques sont les nouveaux moyens de fumer du cannabis ? Dans la mesure où internet est devenu le plus grand marché planétaire, tout le monde peut vendre et acquérir ces e-liquides sans trop de difficulté. La production, la propriété et le transit du cannabis et des produits transformés sont prohibés en France. Toutefois, les variétés de ce stupéfiant dont la teneur en THC est inférieure à 0,2 % sont admises. Il en est ainsi du chanvre industriel et de la CDB.

L’e-clope donne-t-elle envie de fumer du cannabis ?

Il faudrait se poser les bonnes questions. Vapoter ne donne pas directement envie d’essayer du cannabis. Mais sans réglementation du marché, il se peut que des personnes qui n’ont jamais essayé du cannabis soient tentées par les bienfaits du cannabidiol vantés sur les réseaux sociaux. Et comme pour le tabac, même si le CBD est un produit dérivé, il se peut qu’il y ait une dépendance. Et qui dit dépendance, dit besoin d’assouvir cette dépendance. Et de fil en aiguille, la personne sera peut-être menée à consommer du vrai cannabis. Aujourd’hui le phénomène prend de l’ampleur. Un quotidien français a cherché à se les procurer, sans trop de peine. Ainsi en tapant les termes “cbd e-liquid” et » cbd e-cigarette « par le biais d’un moteur de recherche, des dizaines de résultats apparaissent, depuis de modestes espaces consommateurs aux e-commerçants les plus importants, dont les produits proposés pour une dose de 30 mg à partir de quelques euros. Dans les magasins physiques, on y retrouve des espaces consacrés à cette vente. Cependant, les effets de vapoteuses au cannabis sur la santé restent encore incertains. De ce fait, les professionnels de la santé émettent des réserves.